Zemmour : une candidature sortie du fond des bois…

A six mois du premier tour de l’élection présidentielle, la LICRA et la revue Le DDV ont souhaité mieux cerner l’ampleur et les ressorts du nouvel électorat « national-populiste » cristallisé depuis quelques mois par la candidature putative d’Eric Zemmour. Afin de pouvoir évaluer sur des bases solides le profil et les motivations de ses électeurs, l’Ifop a donc constitué un dispositif d’étude exceptionnel reposant sur le plus gros échantillon – 5 000 Français, soit cinq fois plus que pour les échantillons habituels – mis en place depuis que le polémiste est testé dans des sondages d’intentions de vote. Les résultats permettent d’esquisser la première sociologie du « zemmourisme ». Cette enquête montre aussi que sa dynamique s’effectue dans un climat d’opinion des plus favorables aux thématiques que le polémiste développe depuis des années dans les médias. Extraits :

Lire l'article